Lettre d’info aoùt 2018

Bonjour à toutes et à tous !

Il semblerait que le terre chauffe comme jamais et que les humains n’ont pas senti d’étouffement pareil depuis 1947… la fin du monde approcherait-elle ? L’heure de l’effondrement a-t-elle sonné ?

À Eotopia, les débats vont bon train. Tout en essayant de rester dans l’instant présent, nous nous projetons dans un possible un futur sans électricité, sans transport et sans supermarché… que ferons-nous alors ?

Notre conclusion : quoi qu’il advienne dans les années à venir, mieux vaut se préparer dès maintenant à l’autonomie (avant que nous y soyons forcé.e.s) et, surtout, profiter pleinement de ce que la vie a de mieux à nous offrir aujourd’hui.

Des petits plaisirs quotidiens et gratuits qui existent depuis des millénaires et qui ne sont pas près de disparaître (avec ou sans effondrement de notre civilisation), une balade dans la forêt au clair de lune, une contemplation du ciel la nuit tombée, une plongée dans les eaux vivifiantes de la Loire, un gaspacho avec les tomates multicolores du jardin, une discussion amicale (vive la CNV !) autour d’une table, un peu de jardinage, un peu de bricolage, quelques notes de musique dans l’ombre d’un tilleul, de longs moments de convivialité partagés…

Ainsi, pour fêter la canicule (qui s’annonce comme une confirmation d’un certain changement climatique) nous vous invitons chaleureusement à démissionner pour vivre pleinement votre quotidien, vous mettre à votre compte ou tout simplement laisser l’argent de côté, jardiner et cultiver, chez vous, chez l’autre, sur une plate-bande ou dans un champ, partager, plus que jamais, dans l’empathie et la compréhension de l’autre, rire, plus fort que jamais et aimer ce qui est autour de vous.

À Eotopia, c’est en tout cas ce que nous essayons de faire. Nous profitons aussi des chaleurs estivales pour nous reposer après un festival qui s’est déroulé à merveille… nous n’avons pas les mots pour en parler, nous vous laissons donc avec une petite vidéo pour vous faire une idée (et vous préparez pour l’année prochaine!)

Plus concrètement, nous avons choisi de fermer le lieu pour le mois d’août et prendre du temps pour nous. Nous en avons profité pour repenser l’organisation des visites. Nous partons sur un nouveau concept qui nous paraît moins fatiguant à la longue et qui amènera aussi une expérience plus profonde pour les visiteurs/euses. Nous recevrons donc une dizaine de personnes pendant les premières quinzaines de septembre et d’octobre. À savoir que nous sommes déjà au complet pour ces deux périodes.

Il est important aussi de vous informer que nous ne pouvons plus recevoir de demande d’intégration, nous attendons de voir si les personnes actuellement en cours d’intégration se plaisent suffisamment sur le lieu avant d’envisager de nouvelles personnes.

Nous vous envoyons tout plein de bonnes ondes pour ce mois d’été, un peu de fraîcheur dans vos cœurs et beaucoup d’espoir pour un monde plus doux.

Fraternellement,

La famille Eotopia

Lettre d’info printemps 2018

Bonjour à tou·te·s,

C’est avec un grand plaisir que nous redonnons des nouvelles après un hiver pluvieux (et parfois enneigé) mais heureux ! La maison communale a été un lieu de quiétude pour les courageux résidents, garnie d’une collection de butternuts recouvrant les meubles. Les félins Osiris et Ramses ont su cohabiter ensemble et ont appris très vite à faire équipe. Juliette et Vincent ont pris leurs marques et ont apprécié chaque jour de leur premier hiver à la campagne, propice à leurs activités personnelles d’écriture et de peinture. Ils se réjouissent d’avance des hivers à venir, fiers de témoigner qu’ils sont enjoués par leur récent changement de vie.

Et maintenant, tout le monde est de retour ou presque pour participer à l’éternel recommencement. Au programme parmi les activités principales : planter des arbres, une trentaine de pommiers et pruniers ; semer une quantité astronomique de graines (dont une bonne partie a été récupéré au troc de graines de Luzy en février dernier) dont les tomates en priorité pour espérer en déguster quelques-unes avant juillet ; finir le bassin de phytoépuration commencé en février ; isoler la véranda/serre devant la maison pour l’utiliser au plus vite avec un mélange terre/paille ; préparer les bandes de terres qui ont passé l’hiver sous leurs chauds duvets de foin ; terminer l’isolation du toit, nous disons bien terminer, nous sommes optimistes ! ; mettre en place le système de chauffe-eau solaire avec les tubes récupérées chez un chauffagiste l’année dernière (avis aux amateurs qui voudraient nous assister !) ; et préparer le festival de la fin juin 2018 !

À ce sujet, quelques nouvelles. Nous avons déjà 19 inscrits. Le thème de ce premier festival ? En honneur au nom d’Eotopia, nous avons choisi : En chemin vers l’Utopie. Nous vous invitons à prendre part à la création d’un éco-lieu comme si vous y étiez. Dès le premier jour, nous vous accompagnerons pour la construction de toilettes sèches avec des palettes, la mise en place d’une cuisine et la confection d’un rocket stove, la préparation d’un premier petit jardin en mode permaculturel et la construction de mini chalets en palettes qui accueillerons ensuite les visiteurs au cours de l’année. En parallèle, des ateliers divers seront offerts comme du yoga, de la méditation, de la sculpture de cuillère en bois, la création de dentifrice, de tawashis, de masques en papier à fabriquer pour les enfants, ado, et grands enfants ou encore des cours de cuisines végétales avec des plantes sauvages. Nous vous invitons bien entendu à proposer des activités si vous le souhaitez !

D’ici là, nous ré-ouvrons officiellement les portes à partir du 2 avril 2018. Ça y est, nous avons les dates des semaines de visites !

Du 2 au 8 avril

Du 16 au 22 avril

Du 28 avril au 5 mai

Du 11 au 18 mai

Du 24 au 30 mai

Du 5 au 12 juin

Du 20 au 27 juin (préparation pour le festival)

Du 28 juin au 2 juillet Le festival !

Vous êtes les bienvenu·e·s pour la semaine entière ou juste quelques jours. La nourriture est en partage. Le logement en tente ou à l’intérieur suivant les places disponibles. Voir aussi l’onglet http://www.eotopia.org/wordpress/fr/visites/ de notre site. Si vous êtes intéressé-e-s, écrivez-nous à contact@eotopia.org

Nous n’avons pas de chantiers participatifs précis pour la période à venir mais il y aura de quoi faire, que ce soit pour le jardin, la rénovation de la maison, la construction d’une cabane, la préparation du festival ou pour l’activité favorite des visiteurs en 2017 : le fauchage à l’ancienne 😉 ! Tout ça en complément des chevauchées vers la Loire, des soirées festives, des parties de badminton et de ping-pong et de toutes les autres activités qui peuvent surgir sur le moment !

Dans l’attente de vous (re)voir, nous vous souhaitons un très bon début de printemps,

La famille Eotopia

Lettre d’info décembre 2017

Chers terriens, chères terriennes,

L’hiver est désormais bien installé et Eotopia est plus que jamais en phase d’hibernation. Très peu d’activités prévues par les gardien-ne-s du temple, Juliette et Vincent. Ils sont prêts à braver le froid et la solitude pour garder le château pendant que l’hiver préparera tranquillement le renouveau du printemps. Où sont les autres me direz vous ? Une famille est partie lâchement pour le soleil du Mexique et les autres sont partis respectivement travailler et militer à Paris, rédiger un mémoire de fin d’étude et passer un hiver en amoureux bien au chaud !

Juste avant la clôture officiel des visites, nous avons terminé notre futur vérandaserre devant la maison. Elle n’est pas très grande, une dizaine de mètres carrés, mais promet un peu plus de précocité au niveau des plants de tomates et de concombres ainsi que des moments de soleil bien appréciés. Elle permettra aussi de chauffer un peu la maison. Nous n’avons utilisé que des matériaux de récupe, palettes, fenêtres et portes-fenêtres et des planches glanées ici et là. Nous attendons le printemps pour isoler le tout avec de la terre et de la paille. À terme, et si ce test est concluant, nous aimerions l’étendre sur toute la surface sud de la maison.

Le jardin a été mis en repos, mis à part quelques choux kale, choux de bruxelles, choux raves et les blettes et la roquette, il ne donne pas grand chose. Des fèves poussent dans notre serre et les petits fruits sont en hibernation. Vivement le printemps prochain pour voir reverdir tout ça !

Nous n’avons pas encore défini de dates précises pour la réouverture du lieu. Ce que nous savons, c’est que nous continuerons sur le rythme d’une semaine sur deux. Ça nous convient très bien. Nous vous tiendrons au courant courant mars, sachant que nous donnerons sûrement la priorité en avril aux personnes qui sont déjà venues et qui sont intéressées pour envisager une future intégration sur le lieu.

Par contre, nous avons des dates à vous donner, et quelles dates ! Celles du premier festival d’Eotopia cet été ! Nous avons convenu de l’organiser du Mercredi 27 juin au lundi 2 juillet. Les places sont limitées pour cette première édition, nous n’envisageons pas plus de 70 personnes. Pour ceux et celles qui sont intéressées, nous vous invitons donc au plus vite à réserver vos dates dès maintenant.

Ce festival consistera en une rencontre de partage, chacun-e sera libre de proposer un atelier ou une activité (en nous prévenant à l’avance si possible), les repas se feront en commun avec la nourriture que chacun-e apportera ou qui sera récupérée dans les environs, l’événement sera complètement auto-géré et fera honneur à l’économie du don, la confiance et la prise de conscience. Nous communiquerons plus d’infos dans les prochains mois quand aux différentes activités proposées.

Mais c’est encore loin… d’ici là, bel hiver et au printemps prochain !

Avec amour,

La Famille Eotopia

Lettre d’info octobre 2017

Bonjour à tou·te·s !

Quelques petites nouvelles avant l’hiver qui s’approche à grand pas. Si le soleil se fait de plus en plus rare et que les tomates peinent à rougir, les températures sont encore clémentes !

Nous avons reçu de merveilleux visiteurs·euses en septembre (comme toujours cela dit) et nous entamons désormais une période un peu plus tranquille. Plusieurs personnes ont annoncé leur souhait d’intégrer le projet et nous laissons donc les mois d’octobre et novembre pour approfondir des liens et envisager l’intégration de possibles résidents. Trois personnes sont activement dans ce processus, Pierre, Juliette et Vincent, et d’autres en chemins. À noter que Sandrine a officiellement quitté le projet pour des raisons diverses et variées, dont une particulièrement heureuse pour elle ! Nous exprimons notre gratitude pour tout ce qu’elle a apporté au projet.

Sur le lieu, quelques avancées signifiantes :

1. L’isolation du toit continue, c’est un travail de longue haleine entre le décloutage des planches de palettes, le recloutage aux poutres, le bourrage de paille et tout ça, en équilibre ! Quelques petits problèmes mathématiques viennent ponctuer tout ça suivant la taille et la grosseur des planches, de quoi animer de longues journées d’automnes ! La recette est simple et nous ne la commnuniquerons pas car ce n’est sûrement pas la plus efficace. C’est une pré-isolation pour ne pas perdre trop de chaleur cet hiver et ça ne nous coûte rien mis à part l’huile de coude et quelques clous.

2. La serre est terminée !!! Quelques fenêtres récupérées chez le menuisier du coin vissées ensemble, des tuiles récupérées sur le lieu-même, un joint à la chaux pour l’étanchéité, une mixture terre – sable – paille – transpiration pour colmater les trous et le tour est joué ! Un peu d’espoir pour faire démarrer notre saison un peu plus tôt l’année prochaine !

3. Le jardin se refait une petite beauté. L’activité principale de ce mois de septembre n’apparaîtra peut-être pas comme la plus essentielle, mais elle fait du bien à l’oeil ! Ça clarifie les frontières du potager et nous permet une meilleure planification. Ça aide aussi pour limiter le désherbage… et c’est juste joli !

4. Sinon, ça fauche, encore et encore…

Nous n’organiserons pas de chantier pour le mois de novembre et n’avons pas de semaines de visites officielles. Nous prenons un petit temps pour nous pendant cette période.

Nous reprendrons les visites l’année prochaine, probablement en avril.

D’ici-là, bel automne à tou·te·s et bonne récolte !

La famille Eotopia

Lettre d’info août 2017

 

Bonjour, bonsoir, bon matin, c’est avec une grande joie que nous vous communiquons quelques petites nouvelles estivales !

Vous êtes nombreux-euses à nous avoir écrits ces dernières semaines, nombreux-euses à vouloir nous rendre visite cet été, et malheureusement, nous n’avons eu d’autres choix que de vous refuser, car nous étions au complet. À ce sujet, il nous paraît important de préciser que nous avons découvert et confirmé qu’il était important pour les membres résidents de conserver des « pauses » d’une semaine entre chaque semaine de visite, afin de prendre un temps pour soi, de vivre des expériences en petit comité, d’engager des discussions ou des activités qui structurent le groupe permanent. Ainsi, nous ne pouvons accueillir que deux semaines par mois, ce qui signifie entre 15 et vingt personnes par mois. C’est certes peu par rapport aux nombre de requêtes que nous recevons et face à notre désir de partager notre histoire avec le plus grand nombre, mais nous essayons d’être patients, viendra sûrement un temps où nous pourrons recevoir plus de monde. En un an, depuis le début, nous avons quand même déjà dépassé les 100 visiteurs-euses !

D’ici là, nous évoluons chaque jour un peu plus, que ce soit avec nos mains, nos esprits, nos manières d’échanger et de communiquer, d’accepter et d’aimer. Voici un petit récapitulatif détaillé de nos avancées de l’été :

1. Rénovation du plancher de la cave située sous les garages : à l’aide palettes récupérées, nous avons refait un plancher de 3m20 sur 3m60 sans poutres, sans achats, et donc, presque sans impact négatif pour le monde. Presque, car il y a eu quelques vis d’utilisées (récupérées elles aussi) et donc, un peu d’électricité pour les enfoncer.

a. palettes types europe de 120/60cm. Robuste et idéale pour ce genre de chose. À récupérer chez les chauffagistes, menuisiers, installateurs de stores, fenêtres et vérandas notamment.

b. Structure autoportante avec, en prime, des rangements pour les récoltes.

c. Isolation terre paille avec de l’argile extraite du terrain, puis mouillée, malaxée, pétrie et mélangée avec la paille donnée par un voisin agriculteur.

d. Plancher temporaire avec des plaques d’agglomérés qui étaient déjà sur le lieu.


2. Cette pièce enfin rénovée accueille notre tout nouveau vélo-machine à laver ! Cela faisait des mois que nous attendions de nous y mettre. Grâce à plusieurs vidéos sur youtube et une concertation avec deux visiteurs, dont un ingénieur mécanique et un mécano, nous avons pondu ça. Quelques heures de travail pour beaucoup de satisfaction ! Seul bémol, sans l’outil pour démonter les pignons, nous avons dû nous contenter de ce que nous avions… nous ne pouvons pas encore pédaler assez vite pour l’essorage complet. Amateur de mécanique bienvenu dans les prochaines semaines pour nous aider à améliorer tout ça !

a. Machine à laver à tambour sur le haut, bien plus pratique. Facile à trouver à Emmaüs ou dans les déchetteries.

b. On fixe un pignon sur la route qui fait tourner le tambour. C’est la méthode la plus simple que nous avons trouvée. Il y en a d’autres mais ça demande d’acheter une courroie. Là on a besoin que de deux chaînes.

c. On a inversé le vélo pour pouvoir pédaler dans un fauteuil. Décroissance ne veut pas dire torture 😉

d. Il faut bien immobiliser le tout. C’est pour ça que nous avons enlevé la carcasse pour fixer le tambour directement sur une palette.

e. Recette : Avec une lessive à base de cendre ou de bicarbonate, pédaler doucement de 15 à 30 minutes avec de l’eau (suivant le degré de saleté), il faut arriver à environs 60 tours par minutes, ce n’est pas violent ; vider l’eau en mettant le tube en bas tout simplement, remettre de l’eau claire, pédaler 5 minutes un peu plus vigoureusement, changer de plateau si nécessaire, vider à nouveau et pédaler le plus vite possible ! (C’est là qu’il nous manque un pignon grand au pédalier et un pignon tout petit sur la machine. Prochaine étape pour atteindre les 700 tours par minute!)


3. Nous fauchons, fauchons et re-fauchons pour préparer du couvert végétal. Une technique déjà mise à l’épreuve l’année dernière et qui s’avère très fructueuse :

a. Faucher de l’herbe sèche (de préférence avant la montée des graines), faire des tas dans la forme souhaitée, Assez épais, entre 40 et 80 centimètres.

b. Laissez mijoter quelques mois, idéalement toute une année, mais au bout de trois mois, le résultat est déjà satisfaisant.

c. La terre s’est ramollie toute seule, la vie s’y développe, les herbes indésirables sont étouffées, il n’y a plus qu’à semer ou planter !

d : Résultat en images :


Bien d’autres choses se sont passées et se déroulent mais la lettre d’info commence à être longue ! Nous allons nous lancer dans la rénovation du toit de la grange ; continuer à isoler le toit de la maison avec de la paille trempée dans de l’argile et du bois de palettes (exit la chaux et le ciment pour plus de cohérence) ; continuer la planification du lieu et la délimitation des différents espaces grâce à notre super paysagiste Pierre (voir croquis ci-dessous) ; commencer la construction d’une hutte de sudation dans la forêt ; faucher, pailler et préparer le jardin d’hiver ; continuer notre apprentissage du don de soi, de l’amour inconditionnel, du partage désintéressé et de la joie renouvelée à chaque instant !

Un beau programme en perspective et nous espérons que vous serez nombreux-euses à pouvoir nous accompagner dans cette belle aventure. Voici les prochaines dates de visites :

Septembre : du 7 au 14 et du 21 au 28.

Octobre : du 5 au 12 et du 19 au 26.

Au plaisir de vous (re)voir bientôt, bien fraternellement,

La famille Eotopia

Lettre d’info juin 2017

Chers terriens, chères terriennes,

C’est avec une grande joie et beaucoup de gratitude que nous vous écrivons en ce beau début de mois de juin. Après une première période hivernale compliquée et exténuante sur le lieu, le soleil printanier est venu réchauffer nos corps et nos coeurs ! Nous avons ré-ouvert nos portes et accueilli environ 40 personnes en avril et mai. De très belles rencontres et de grandes avancées sur le lieu ; par exemple, le potager s’est étendu au point d’accueillir aujourd’hui une centaine de pieds de pommes de terre, 70 pieds de tomates, une centaine de pieds de courges, potimarrons, butternuts, courgettes, melons et concombres, sans compter les blettes, épinards, laitues, haricots, carottes, betteraves et autres merveilles. Nous mettons tout en place pour nous rapprocher un peu plus de l’autonomie alimentaire…

Quelques améliorations aussi au niveau de l’espace grâce, notamment, aux chantiers participatifs : un dôme en voie de construction 100% récupe avec des bambous, du fil de fer, de la terre, une cuisine extérieure à l’abri des intempéries avec un four en terre, une douche extérieure en palettes, une grange en ruine remise partiellement en état et le début de la construction d’un poulailler pour pouvoir bientôt sauver quelques poules.

Les retours des visiteurs/euses sont très bons et nous confortent dans l’idée que ce que nous faisons apporte de la joie, de l’inspiration, de l’espoir et des solutions pour notre société.

Quelques médias se sont intéressés à nous : nous avons eu la grande joie de pouvoir travailler avec Arte et France 2 pour parler un peu de ce que nous faisons, pourquoi nous le faisons, des limites de notre expérience de l’économie du don et de notre vision pour l’avenir. Ce fut l’occasion aussi d’établir un peu plus de liens avec les gens du village en organisant un pique-nique. Cela nous a permis de converser avec le maire et de découvrir qu’il nous soutenait entièrement dans nos démarches et nos idées “loufoques” de construction !

Pour continuer sur une note positive, nous avons finalement résolu un souci juridique survenu en fin d’année dernière. Le notaire s’étant trompé à la signature de l’acte de vente, nous avons eu la chance de trouver une autre notaire, compétente, végétarienne et nous offrant gratuitement son aide ! Elle s’est occupée d’effectuer moult recherches, de payer un cabinet de notaires spécialisé, et enfin, une solution légale a été trouvée pour notre cas “plutôt unique” ! N’hésitez pas à consulter les nouveaux statuts et règlement intérieur.

Enfin, pour les prochaines semaines, plusieurs autres chantiers participatifs vous attendent même s’ils ne sont pas définis en fonction des dates ! Ce sera la surprise ! Voici ce que nous aimerions faire : Continuation du chantier dôme géodésique en terre, rénovation du toit de la grange, construction d’un vélo machine à laver, aménagement d’une chambre à l’étage avec palettes et isolation en terre paille, construction d’une serre avec des fenêtres de récupe… entre autres chantiers joyeux !
Les dates :
Du 15 au 22 juin
Du 29 juin au 6 juillet
Du 13 au 20 juillet
Du 10 au 17 août
Chaque chantier se déroule pendant un week-end, mais vous pouvez si vous le souhaitez venir pour une semaine entière. Nourriture en partage. Logement en tente ou à l’intérieur suivant les places disponibles. Voir aussi l’onglet http://www.eotopia.org/wordpress/fr/visites/ de notre site. Si vous êtes intéressé-e-s par un chantier, écrivez-nous à contact@eotopia.org

Quelques photos des dernières semaines : Album facebook

Dans l’attente de vous rencontrer ou de vous revoir, nous vous souhaitons un mois de juin des plus radieux !

Avec amour,
La famille Eotopia

Lettre d’info printemps 2017

Bonjour à tous et à toutes !

Eotopia donne des nouvelles après une longue hibernation qui fut plus agitée que prévu ! De nombreux rebondissements dont nous sommes désormais habitué-e-s sont venus pimenter notre hiver. Sandrine et Roman ont revêtu le costume de gardien-ne du temple et ont fait face à de nombreuses péripéties : inondations, fuites de toit, conduites gelées qui explosent, tâche de vaisselle dans une cuisine à 0 degré avec de la glace en guise d’eau et nous en passons ! Ce fut aussi le plaisir de voir la nature sous un nouveau jour, tout de blanc et de gel, de croiser des renards, chevreuils, ragondins, d’assister à d’impressionnants rassemblements de grues, de savourer un silence et des ciels étoilés uniques.

Aujourd’hui, nous sommes de nouveaux réuni-e-s et c’est avec un enthousiasme renouvelé que nous vous invitons à venir participer à notre belle aventure.

Cette année commence sous le signe de projets et de chantiers participatifs auxquels vous êtes chaleureusement invités.

Chaque chantier se déroule pendant un week-end, mais vous pouvez si vous le souhaitez venir pour une semaine entière. Nourriture en partage. Logement en tente ou à l’intérieur suivant les places disponibles. Voir aussi l’onglet http://www.eotopia.org/wordpress/fr/visites/ de notre site.
Si vous êtes intéressé-e-s par un chantier, écrivez-nous à contact@eotopia.org

Du 6 au 8 mai : chantier jardin.
De la joie et de la sueur en perspective. Nous ne sommes ni expert-e-s ni permaculteurs-trices, mais passionné-e-s et motivé-e-s. Si vous voulez apprendre à jardiner avec la lune, sans pesticide ou quelconque autre produit, ou venir partager vos connaissances et vos techniques, soyez les bienvenu-e-s !
En cas d’intempérie : chantier isolation avec la méthode GREB ou/et fabrication de meubles en palettes.

Du 25 au 28 mai : chantier palettes.
De la joie et du remue-méninges en perspective. Venez construire toutes sortes de choses avec des palettes : un poulailler (si nous décidons de sauver des poules), des meubles ou encore une cabane.
En cas d’intempérie : chantier isolation avec la méthode GREB

Du 3 au 5 juin : chantier bambou/terre.
De la joie et de la gadoue en perspective. Venez participer à la construction d’un (petit) dôme géodésique en bambous et en terre crue.
En cas d’intempérie : chantier isolation avec la méthode GREB ou fabrication d’un vélo-machine à laver.

D’autres chantiers participatifs sont à venir pour l’été, notamment autour de la construction d’une tiny house, d’un four à pain ou encore d’un vélo-machine à laver.
Et si vous souhaitez proposer/animer un chantier, contactez-nous !

Bien entendu, Eotopia reste ouvert pour les visites en dehors de ces chantiers, que ce soit pour venir prêter main forte ponctuellement ou pour s’y investir durablement.

En attendant de vous (re)voir, voici quelques photos : Album facebook

Nous vous souhaitons un joyeux printemps !

La famille Eotopia

PS : nous cherchons une voiture diesel 5 places pour la convertir à l’huile et, entre autres, pour pouvoir aller chercher les visiteurs/visiteuses à la gare tout en réduisant notre impact écologique !
PS bis : nous recherchons aussi du « grillage à poules ».

Lettre d’info décembre 2016, janvier / février 2017

Nouvelles automnales d’Eotopia

eo

Bonjour à tou-t-es !

Après un début d’automne très ensoleillé pendant lequel nous avons pu profiter pleinement des délices offerts par notre jardin, nous voici sérieusement rafraîchi-e-s par les premiers coups de froid ! Si les travaux extérieurs ne diminuent pas, notamment avec les défrichage et débroussaillage des futures zones de vie, nous passons une bonne partie de notre temps à l’intérieur, regroupé-e-s autour d’une cuisinière à bois récupérée sur le lieu-même.

Les nuits sont fraîches et nous découvrons ou redécouvrons le bonheur de dormir à 10 degrés ou moins sous une pile de couvertures bien chaudes.

De nombreux visiteurs/euses sont venu-e-s prêter main forte, certain-e-s juste pour donner un coup de pouce et d’autres pour expérimenter la possibilité de s’installer avec nous sur le lieu. De très belles rencontres, de beaux moments partagés en musique ou en silence, de délicieux repas, divers et surprenants, beaucoup d’avancées concrètes aussi par rapport au lieu, le jardin qui s’agrandit progressivement avec la préparation de bandes et de buttes pour l’année prochaine ; la mise en place d’une isolation de certaines parties de la maison avec de la paille et de la sciure ainsi qu’avec du « GREB » (mélange de paille, sciure, ciment, chaux, sable) ; le débroussaillage de plusieurs zones dont certaines seront destinées à l’habitat, la planification d’une « Tiny House », le dégagement des derniers déchets ainsi que de deux carcasses de voitures, l’installation d’une caravane pour Lucie (nouvelle résidente) et bien d’autres choses encore.

En ce milieu de mois de novembre, nous recevons encore quelques visites avant de fermer les portes cet l’hiver pour plusieurs raisons : avec le froid et la pluie l’espace intérieur devient très restreint et la vie en communauté plus fatigante, certain-e-s membres du projet partent hiverner ailleurs, d’autres vont se concentrer sur la construction de la Tiny House (et se faire la main pour pouvoir organiser un chantier participatif pour la prochaine).

Nous souhaitons réouvrir au printemps prochain, nous vous communiquerons la date précise en 2017 ! D’ici-là, pour ceux et celles qui souhaitent intégrer le projet, nous vous invitons à bien réfléchir sur tous les principes du projet Eotopia et à expérimenter au maximum de votre côté. Nous avons réalisé que les personnes qui correspondent le plus au projet sont celles qui se sont dit pendant la lecture du site Internet :  » Waouh, c’est exactement ce que je voulais faire » ou « Ça y est j’ai trouvé ma tribu ».

En parlant du site, certain-e-s auront remarqué qu’il n‘a pas fonctionné pendant plus d’un mois… le serveur qui héberge notre site a été piraté, la plupart des textes a disparu… nous sommes en train d’y remédier… Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.

Lors d’une réunion, nous avons exprimé notre ressenti sur ces 5 premiers mois. Nous pouvons dire que si les difficultés existent et que la vie en communauté est un vrai défi pour tou-te-s, nous sommes dans l’ensemble heureux-ses et très reconnaissant-e-s par rapport à cette expérience. Ce qui ressort aussi très fortement, c’est la confiance que nous avons tou-t-es en ce projet. En ajoutant à cela, les ressentis très positifs de la grande majorité de nos visiteurs/euses (25 au total), il ne fait apparemment aucun doute que notre utopie a de beaux jours devant elle !

Pour vous imprégner un peu plus de notre histoire, voici quelques photos : album facebook

Plein de gratitude pour tous ceux et toutes celles qui sont venu-e-s nous aider et tou-te-s les autres qui nous soutiennent à distance !

Plein d’amour à tou-te-s, bel hivernage et à l’année prochaine !

La famille Eotopia

 

Lettre d’info août-septembre-octobre 2016

14344740_1053676564745714_5201611956101243734_nEotopia ouvre ses portes !

Bonjour à vous toutes et à vous tous !

L’été s’achève, les libellules abondent toujours autant au-dessus de nos têtes et les moustiques et tiques ont disparu ; comme ils constituaient le principal désagrément de nos premières semaines passées sur le lieu, nous pouvons enfin jouir pleinement de ce petit paradis naturel ! La vie bat son plein au milieu des coccinelles multicolores, vers luisants, scarabées et autres coléoptères, et parmi les grenouilles qui viennent se réfugier sous le feuillage des plans de tomates et les guêpiers qui sillonnent les airs.

Nous achetons encore une bonne partie de nos aliments … et devons parcourir plus de 70 kilomètres aller-retour chaque vendredi pour nous fournir dans le magasin bio le plus proche… Que ce soit pour l’autonomie alimentaire ou l’économie du don, la route est encore longue mais nous persévérons !

De plus, le jardin commence à offrir ses fruits et feuilles, blettes, tétragone, roquette et laitues, les premières tomates, concombres, courgettes… En ajoutant à cela les feuilles d’orties, consoude et les mûres, nos assiettes multicolores deviennent locales !

Depuis le 16 août, Eotopia a commencé à ouvrir ses portes ; cinq premières personnes sont venues découvrir le lieu. À notre grande joie, certain-e-s sont déjà motivé-e-s pour s’engager dans le projet.

Vous êtes nombreux et nombreuses à vouloir également nous rejoindre, cela nous fait chaud au cœur de lire vos courriels et de sentir autant d’enthousiasme autour de ce projet. Certes, nous refusons souvent vos propositions de coups de mains, mais comme nous l’avons déjà précisé, si nous adorerions pouvoir ouvrir le lieu à tous et à toutes pour échanger, partager, aimer, cette année sera réservée aux personnes qui souhaitent s’investir dans Eotopia de manière durable. C’est une nécessité pour, d’une part, inscrire ce projet dans la pérennité en construisant un groupe solide, et d’autre part, équilibrer les investissements financiers entre les résident-e-s (voir les statuts).

Les chantiers sont nombreux et les tâches infinies, nos dépenses sont réduites (nourriture, électricité, eau, essence et frais divers) mais encore nécessaires, nous prenons patience et nous savons que la joie et le bonheur d’être sont primordiaux avant tout.

Le jardin s’agrandit semaine après semaine, les solutions se présentent à nous, les idées fusent et les conseils abondent. Il ne fait aucun doute qu’ensemble, nous trouverons les solutions pour diminuer notre impact au maximum, harmoniser nos présences avec celles des autres êtres vivants et faire rayonner cette joie dont notre monde à tant besoin !

Nous avons préparé un petit album photos pour vous faire partager en images un peu de nos avancées et de notre quotidien : Album Facebook

Gratitude pour tous vos messages, votre soutien, vos offres de participation! Cela nous conforte dans l’idée que ce que nous faisons est utile et qu’Eotopia a de beaux jours devant elle !

Plein d’amour,

La famille Eotopia

Lettre d’info juillet 2016

dsc01055

Bienvenue dans les aventures rocambolesques d’Eotopia !

Sitôt l’installation sur le site amorcée, les priorités, pour ne pas dire les urgences, nous ont sauté aux yeux. Et bien évidemment, elles ne ressemblaient à rien que nous avions imaginé. Et bien évidemment, il s’agissait de nouveau de véritables défis pour Eotopia, et notamment pour sa philosophie et son pragmatisme véganes ; voyez plutôt : nous avons découvert, ce tout début juillet, au sein d’un environnement amazoniaque où pullulent escargots, limaces… ainsi que tiques et moustiques, une maison occupée par des rats…
L’endroit abandonné pendant dix ans, ainsi que le temps humide puis chaud, expliquent un peu tout ça…

untitled-1

Autant vous le dire : à aucun moment nous n’avons ressenti l’envie d’éradiquer ce petit monde réputé nuisible… Mais nous avons décidé de mettre en œuvre des chantiers dont le dénominateur commun est « Assainissement » :
– déblaiement de la maison et du terrain, envahis par des détritus accumulés depuis de nombreuses années – au grand dam des rats, forcés d’abandonner leurs nids ;
– balai, balai, balai, serpillère, serpillère, serpillère ;
– pose de moustiquaires, acquisition de répulsifs bio (en attendant que mélisse, verveine citronnée, lavande et géranium poussent) ;
– utilisation d’une débroussailleuse empruntée à un voisin, pour éloigner tout ce petit monde de la maison et du jardin – par la suite nous espérons pouvoir nous contenter de serpes et faucilles ;
– recours au plantain, en abondance sur le site, pour calmer les démangeaisons occasionnées par les piqûres de moustiques ;
– concernant les chats, ils ont droit à un traitement préventif contre les tiques à base d’eau florale de lavande très diluée ;
– intervention d’une amie chamane qui a communiqué avec les rats (lesquels se sont d’ailleurs révélés d’une grande sagesse !) ;
– sauge brûlée – cette plante a la réputation d’être un puissant « assainissant » ;
– méditations quotidiennes sur la compassion et l’amour !…

untitled-2

En parallèle de l’assainissement, nous avons pu petit à petit entreprendre des mini-chantiers :
– jardin permaculturel et mise en place des composteurs ;
– fabrication de toilettes sèches ;
– montage d’un « rocket stove » ;
– aménagement de la cuisine (avec des cagettes) ;
– création d’un atelier ;
– pièce enduite de chaux pour pouvoir y loger provisoirement la petite famille Benjamin-Yazmin-Ada ;
– bout de terrain dégagé à la serpe pour pouvoir y installer la caravane de Sandrine ;
– déblaiement des combles et multiples allers-retours à la déchetterie.

Nous avons par ailleurs mis en place une réunion, autant agréable que bénéfique, qui se déroule chaque soir ainsi : partage des ressentis de la journée ; méditation suivie d’un « om » collectif.

Sauver des animaux en les adoptant est toujours une envie tenace que nous différons tant que le terrain n’est pas complètement assaini et accueillant pour ces animaux fragilisés par leurs conditions d’élevage.

Nous souhaitons aussi dégager un pommier du gui envahissant qui l’étouffe, construire une douche solaire, un four à pain en terre-paille, un lave-linge à pédales, un chauffe-eau solaire, etc. !

Toutes ces épreuves et défis s’apparentent un peu à un parcours initiatique. En tout cas, cela nous passionne toutes et tous ! Et puis, nous venons de goûter à nos premières fèves et roquette du jardin, quel régal ! Et le soir, les vols de cigognes et de hérons juste au dessus de nos têtes, les danses de libellules azur, carmin et or sont un ravissement, sans compter la multitude de chants d’oiseaux, les aboiements des chevreuils, les coassements des grenouilles, les couchers de soleil fantastiques !…

Si, vous aussi, vous souhaitez dès à présent expérimenter des manières respectueuses de vivre avec les êtres sentients quels qu’ils soient, et participer au débroussaillage, au potager, à d’autres chantiers… avec la joie immense de faire cela ensemble, et de créer au quotidien un univers de paix, de rires et d’amour… contactez-nous !

Pour le moment, vous aurez peut-être compris que la maison et le terrain ne sont pas très accueillant-e-s, qu’il nous reste un travail énorme – débroussaillage, démolition de murs pourris, etc. – , sans compter la nécessité de renforcer le vivre-ensemble du petit groupe actuel ; aussi, les portes ne s’ouvriront que petit à petit, au fur et à mesure des avancées.

Avec plein d’amour.

La famille Eotopia

PS : actuellement, nous ne pouvons nous connecter que 2 à 3 fois par semaine, et dans des conditions loin d’être optimales. Aussi, nous avons un peu de retard dans la gestion des très nombreux courriels qui nous parviennent… mais nous espérons y remédier dans les semaines à venir !