Économie du don

La Terre nous donne sans compter, sans rien demander en retour. Le soleil, l’air et l’eau… aussi. Du coup, pourquoi ne pas respecter ce principe naturel : donner sans rien demander en retour ?…

Nous rêvons d’un endroit où rien ne serait vendu, où les biens seraient partagés entre les gens. Chacun-e pourrait donner et recevoir librement. Nous désirons construire un lieu où la confiance est plus importante qu’un compte en banque.

Ainsi, à Eotopia, le surplus que nous produisons, les ateliers et événements que nous organisons…  sont gratuits ! Nous ne demandons rien en échange !

Cependant, nous sommes conscient-e-s que, d’une manière inévitable, de l’argent doit être utilisé, ne serait-ce que pour régler les taxes demandées par l’Etat, ou pour certains besoins pour lesquels nous n’avons pas encore trouvé comment nous passer de monnaie. Mais nous voulons une transparence totale. C’est pourquoi un autre axe d’Eotopia concerne une communication claire, au sein de l’éco-village et via le site internet, sur les besoins de la communauté : ainsi, les gens souhaitant aider le projet et celles et ceux qui le portent, peuvent donner en toute connaissance de cause.
Concernant les biens matériels, les produits de récupération sont, bien entendu, préférés.

Au final, Eotopia vise à tester l’économie du don et à enrichir la réflexion sur ce sujet, en fournissant une expérience pratique axée sur la recherche de moyens visant à réduire au maximum les échanges monétaires.

Pour en savoir plus, nous vous recommandons, par exemple, le livre de Charles Eisenstein, Sacrée économie :