Lettre d’info automne 2020

Après nous être lamentés des semaines durant de la sécheresse, nous voilà bien arrosé.e.s et bien rafraîchi.e.s ! Le jardin est tout vert, comme un début de printemps et les feuilles tardent à jaunir. Ça bourgeonnerait presque ! Un regain de vie donc, sous nos pieds, au-dessus de nos têtes avec les danses folles des étourneaux et les pérégrinations des grues et, tout autour de nous, les coccinelles qui, affolées par les soudains coups de froid, viennent s’agglutiner sur nos corps et nos fenêtres.

La vie, encore et toujours, quoiqu’il se passe, quoiqu’il advienne.

L’année fut riche, comme toutes les années, et ce n’est pas les virus et les éternelles tribulations politiques qui y changeront quelque chose ! Le jardin a repris un peu d’envergures et nous préparons de nouvelles bandes pour l’année prochaine. Nous gagnons en expérience et si l’ autonomie est encore loin, nous voyons naître en nous l’espoir d’une année fertile à venir.

Yazmin, Benjamin et Ada ont enfin quitté la maison principale pour investir une magnifique petite cabane en terre, paille et palettes. Ils s’y sentent merveilleusement bien et goûtent au plaisir d’une distance nouvelle. On peut cracher tout ce qu’on peut sur l’individualisme et la propriété, ça fait du bien d’avoir un petit coin de terre où on se sent chez soi… et encore plus par les temps qui courent !

La maison principale a donc gagné en envergure, un étage presque fini d’être isolé et de nouvelles perspectives joyeuses pour améliorer la cohabitation : un nouvel espace de travail collectif, une nouvelle salle de bain avec des toilettes sèches à l’intérieur (y’a pas à dire, le confort c’est top !), une bibliothèque et un tout nouveau dortoir !

Ce sont les chantiers pour l’automne.

Ça bouge aussi au niveau du groupe… Thor et Loona sont sur le départ et s’ielles prennent leur temps, le deuil est déjà en train de se faire. Ils partiront pour de nouvelles aventures au printemps prochain. Elsa et Liri sont parti.e.s pour trouver leur équilibre en se rapprochant de l’école démocratique Voironnaise, vers Grenoble.

Ces départs ont été accueillis dans la tristesse. Un nouvel équilibre est en train de naître et nous comptons sur l’hiver et le ralentissement de nos fréquences cardiaques pour le trouver.

Mais qui reste donc à Eotopia ? Pierre, Yazmin, Ada et Benjamin restent sur le lieu… en compagnie de Quentin qui les a rejoints en intégrant officiellement l’association ! Il apporte beaucoup de joie de vivre et redonne un souffle nouveau plus que bienvenu ! Son arrivé coïncide aussi avec le remboursement de l’argent qui avait été prêté par Sandrine et Roman pour acheter le lieu. À partir de maintenant, il n’y a plus de sommes définies à donner pour devenir résident.e.

Nous sommes encore en pleine réflexion, mais nous imaginons d’ouvrir le lieu un peu plus pour laisser Eotopia s’émanciper pleinement. En parallèle, nous nous ouvrons à la possibilité de recevoir des dons financiers de la part de ceux et celles qui le souhaitent. Ainsi, si vous voulez participer à l’aventure Eotopia à distance, de manière financière, vous pouvez le faire ! Plus d’infos ici : Nos besoins.

Malgré les départs, le lieu est loin d’être vide. Plusieurs personnes ont choisi de passer l’hiver ici (et du coup de se confiner avec nous !). Ainsi, nous sommes une douzaine à profiter pleinement de la douceur de l’automne.

Ça bouge aussi à Cronat, notre petit village voisin. Non, le Maire n’est pas devenu végane et libertaire, mais le projet de maison associative que nous portons avance bien. Le conseil régional a adopté notre projet de rénovation d’une maison en plein centre pour y organiser des activités diverses et variées : jeux de société pour tous les âges, projection cinéma, ateliers artistiques, conférences, concerts, etc. Le projet a encore besoin d’un petit coup de pouce financier pour aboutir. Nous lancerons prochainement une campagne de financement participatif.

Tellement de choses à dire… ah oui ! Le festival a bien eu lieu et s’est super bien déroulé ! Nous avons franchi la barre des 100 personnes et avons pu progresser tou.te.s ensemble sur le thème des horizons collectifs. Une quinzaine de projets ont été présentés, plusieurs personnes ont pu se connecter pour continuer ensemble, et tou.te.s semblent avoir passé un très bon moment !

Tu peux lire des présentations de quelques-uns des projets en suivant ce lien (https://www.eotopia.org/wordpress/fr/?p=1324).

Nous allons hiberner tranquillement et vous donnerons des petites nouvelles dans l’hiver. D’ici là, prenez soin de vous, profitez de cette période confinée et masquée pour faire tomber les masques intérieurs et préparer votre fleuraison pour le printemps !

Avec amour,